MENU
Recherchez votre formation
FR
| ENG
  • Imprimer
  • Envoyer un mail

Stratégies & Chartes

Site de Bègles : F BORDEAU 56

Charte 2014-2020

L’objectif de l’IRFSS Aquitaine est de former des professionnels de santé capables au-delà des soins, de participer à des actions de prévention, d’éducation à la santé avec les objectifs d’altérité et d’interculturalité. Son projet pédagogique s’appuie sur les valeurs fondamentales de la Croix Rouge Française : Humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité.

Pour prendre en compte dans ses formations l’évolution du monde et de ses mutations, favoriser l’intégration de ces futurs professionnels et des salariés dans un univers de travail européen sont ses ambitions. Pour participer à l’entrée progressive des formations sanitaires dans le système LMD, l’institut a demandé et obtenu la charte Erasmus à partir de l’année universitaire 2013/2014. S’appuyant sur son expérience reconnue depuis de nombreuses années dans le cadre des stages internationaux, les échanges étudiants ont été d’abord construits avec des organismes de formation partenaires, sur des mobilités sortantes « stages ». Pour autant, les étudiants entrants peuvent être accueillis aussi dans le cadre d’un contrat d’études. Progressivement des mobilités d’études sortantes vont être mises en place, après une étude comparative approfondie des référentiels, en fonction des contraintes règlementaires et après acceptation des agréeurs et valideurs. Les deux pôles de la commission en charge de l’international permettent de travailler simultanément à des recherches de stages en et hors Europe, de prendre contact avec des organismes de formation et de trouver les financements adéquats (ex: bourses de mobilité du conseil régional). L’IRFSS est à ce titre, impliqué dans le politique internationale développée par la région Aquitaine, notamment au sein du club des référents du Conseil Régional, Cap Coopération. L’organisation de nos études est basée sur l’alternance, les stages pratiques de longue durée sont intégrés dans les unités d’enseignement et participent à leur validation. Le critère linguistique est donc déterminant dans le choix de nos partenaires. La signature de partenariats francophones répond à la volonté de donner une accessibilité à la mobilité rapide et au plus grand nombre. C’est aussi un moyen de faciliter les échanges entre formateurs sur tous les aspects pédagogiques.
Développer chez les sortants un niveau regard sur la santé, le soin et la culture est important. L’IRFSS construit des partenariats dans des pays où les pratiques et politiques de santé sont autres. Il s’appuie pour ce faire, sur son appartenance à des réseaux internationaux et européens :
                • La Croix Rouge
                • Le réseau européen en physiothérapie ENPHE qui rassemble 183 adhérents
                • Le réseau des régions partenaires de l’Aquitaine

Enfin, les lieux de stage (associations, centres de soins, structures hospitalières, dispensaires,…) qui accueillent les étudiants et formateurs dans le cadre des échanges de solidarité internationale permettent d’entrer en relation avec des organisme de formation de proximité.

Tout type de partenariat demande un travail en amont qui implique directement les équipes pédagogiques qui se traduit par des mobilités de formation des salariés. La mobilité de formation des salariés est à la base de toute contractualisation durable. Elle est portée et encouragée par l’institut et lui bénéficie. Elle améliore la connaissance et l’échange sur les référentiels, les organisations pédagogiques des autres pays dans et hors Europe, l’étude des politiques de santé publiques, la participation à l’évaluation du travail accompli par les étudiants sur d’autres lieux de stage.
Cette meilleure connaissance permet à la fois d’accueillir les entrants de façon plus pertinente, mais aussi de partager l’expérience avec l’ensemble de l’équipe pédagogique et des étudiants. La venue d’enseignants étrangers au sein de l’Institut pour dispenser des cours ne fait que renforcer cette volonté de partage d’expériences et d’enrichissement pédagogique réciproque.
Lors de nouveaux recrutements, l’Institut est sensible à l’intérêt que porte les candidats aux problématiques de santé internationales et encourage l’ensemble des salariés, dans le cadre de la formation continue, à un apprentissage ou un perfectionnement linguistique.
La mobilité étudiante a pour but l’apprentissage de pratiques réciproques, la prise en compte de la maladie dans une approche plus transversale et le développement des compétences linguistiques de plus en plus recherchées dans le secteur de la santé. Cette mobilité permet dans l’exercice du futur métier de développer une approche globale du malade, quelque que soit son origine. Chaque année, deux journées « Santé d’ailleurs » et « Bien être » rendent compte de cette dynamique d’ouverture et de l’importance d’une mobilité pour le bénéficiaire comme pour l’IRFSS et ses partenaires institutionnels (partage d’expériences et de pratiques des étudiants, salariés et tuteurs de stage).
Par sa participation au programme Erasmus, l’IRFSS s’engage dans la réalité du déploiement et de la modernisation des études supérieures des secteurs sanitaire et social en France et poursuit l’augmentation de la qualité et du niveau de ses enseignements.
En favorisant la mobilité internationale entrante et sortante, l’Institut développe la notion de « prendre soin ailleurs » qui profite à tous, y compris ceux qui n’auront pas pu partir durant leurs études. Cette notion se nourrit au fil d’échanges durables et divers :

                • d’une réflexion sur les représentations, d’une remise en question des pratiques et  des postures des futurs professionnels,

                • du regard croisé sur la dimension anthropologique dans la prise en charge du patient,

                • des échanges fructueux avec les professionnels des terrains de stage,

                • de sa participation à des actions d’éducation, de développement de compétences et à des actions de solidarité.

Dans le cadre des études infirmières les périodes de stage sont obligatoires et les sites d’accueil tous qualifiants. Dans le respect du référentiel, le tuteur encadre l’étudiant et adapte la formation à la réalité et participe à l’évolution des problématiques dans l’enseignement théorique. L’accueil d’un étudiant étranger va enrichir ce perpétuel questionnement. La mobilité développe l’adaptabilité au changement et est une réelle opportunité d’intégration dans la profession. Elle ouvre des perspectives vastes d’employabilité du fait de l’apport d’expériences culturelles et sociales, de la pratique linguistique courante et spécialisée. Ce projet est financé avec le soutien de la Communauté Européenne.

«  Cette publication n’engage que son auteur et la commission européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues ».

 

Site de Limoges : F LIMOGES25

Charte 2014/2020 IRFSS Limousin - PDF (932,40 kB)

La stratégie de l'IRFSS Limousin est en adéquation avec celle de la Direction de la Formation de la Croix Rouge Française qui incite le personnel et les étudiants à l'ouverture à l'international.

Avant 2011, nous avions des partenaires pour chaque filière (soins infirmiers, masso-kinésithérapie, service social). Sur les projets hors Erasmus les stages courts de cinq semaines sont pérennisés (Madagascar, Vietnam, Sénégal, Roumanie, Chili, Québec). Le regroupement des trois filières en 2011 nous a obligé à redessiner nos projets de Partenariats européens. Nous avons réajusté notre stratégie et modifié certains objectifs.

A ce jour, nos projets s'orientent vers des partenariats multi filières qui correspondent au mieux aux besoins de chacune de nos formations et aux orientations de coopération interprofessionnelle de l'IRFSS que nous souhaitons renforcer avec les établissements de Formation européens qui le souhaitent, dans le cadre d’études et/ou de stages innovants.

En effet, au sein de la Croix Rouge, notre IRFSS est considéré comme établissement pilote en matière de coopération sanitaire et sociale. Nous souhaitons également continuer ou créer des partenariats mono filières, afin que chaque formation puisse approfondir les politiques sociales, sanitaires et ses pratiques professionnelles. Nous pensons ainsi améliorer la qualité de nos enseignements et développer des pratiques professionnelles qui pourront avoir un impact différent sur les dispositifs des politiques sanitaires et sociales des pays concernés. Pour ce faire, nous avons deux projets de conventionnement en cours : avec une Haute Ecole Belge et avec une université roumaine et des contacts sont pris avec la Grande Bretagne. Nous souhaiterions travailler également avec un pays nouvellement adhérent à l’UE et pensons en particulier créer un partenariat avec un établissement Croate dans l’année 2013-2014. Dans la même optique du regroupement, un nouveau partenariat est en cours avec l’Université de Sherbrooke au Québec.

Pour la construction de ce nouveau réseau, nous privilégions des rencontres de formation dans le cadre de la mobilité du personnel (une demande a été faite pour 2013-2014) et des échanges par contacts par mails et téléphone. Après avoir défini les objectifs et modalités de séjours d’études et/ou de stages des étudiants avec nos partenaires, nous allons mettre en place au sein de l’IRFSS, à partir de 2014, une politique de départ en stages dans l’UE plus offensive en nous appuyant sur le réseau local Erasmus et sur le soutien du consortium stage régional.

De plus, le Groupe Relations Internationales va renforcer la communication sur Erasmus auprès des étudiants. Les étudiants concernés, quelle que soit la filière sont au moins en deuxième, voire troisième année, afin qu’ils aient déjà acquis une base suffisante de connaissances et une maturité professionnelle qui leur permettront de tirer profit de leur expérience. Ils pourront également partager leurs savoirs avec leurs pairs du pays d’accueil.

Par la suite, à partir des années 2015-2016, en nous appuyant sur l'expérience de la mobilité personnel et stages étudiants, nous pensons construire des échanges avec des contrats d'études avec certains partenaires (après vérification de la concordance des référentiels et accords des instances réglementaires). Parallèlement, nous poursuivrons notre ouverture à des pays de l’UE tels quel l’Italie et l’Espagne A ce jour, il n'existe pas de diplômes doubles ou conjoints.

Grâce à la construction des contrats d'études, nous pourrions, à la fin du programme (2018-2020) envisager des modules communs.

Cette stratégie devrait permettre d'augmenter le nombre d'étudiants et de salariés partant en mobilité internationale, quels que soient les pays, la durée, les motivations et les domaines d'études et de stages.

L’IRFSSL collabore avec Pôle emploi en présentant les formations et leurs modes de financements aux habitants de quartiers dits « sensibles » afin d'ouvrir nos formations aux publics les plus en difficulté.

La Validation des Acquis et de l’Expérience (VAE) est également un moyen de permettre à des personnes ayant une expérience ou un diplôme dans les champs sanitaires et sociaux, d’accéder à nos diplômes. Il serait intéressant de pouvoir comparer avec nos collègues européens leurs expériences en matière de parcours atypiques personnalisés afin d’améliorer nos systèmes de formation tout au long de la vie et d'élévation des niveaux des participants.

Afin d’adapter au mieux la formation au marché de l’emploi, l’IRFSS participe aux forums des métiers de la région et organise chaque année un forum des employeurs qui permet les échanges sur les qualifications attendues. Nous souhaitons approfondir cet aspect grâce à l’enrichissement apporté par les expériences des futurs partenaires de l’UE.

L’IRFSS a une expérience de vidéo conférences, avec l’Université et d'autres établissements de formation. Ce type d’enseignements pourrait être étendu à des projets avec les pays partenaires pour améliorer la qualité de la formation des étudiants et des salariés.

L’e-Learning est l’un des objectifs de l’IRFSS. Une plateforme (Dokéos) est opérationnelle, avec un professionnel formé à ce type d’enseignement. L’objectif de 30% des cours sur cette plateforme a été posé par la Direction pour l’année académique 2013-2014.

Concernant la recherche, l’IRFSS est membre du Pôle Ressource Etude Formation en Action Sanitaire et Sociale du Limousin, qui regroupe les Etablissements de formations sanitaires et sociales et le département Sciences de l’Education de l’Université de Limoges. La recherche en sciences sociales

La mise en conformité des trois filières de formation avec les accords de Bologne a amené l'IRFSS à repenser son organisation générale et son ingénierie pédagogique.

La mise en conformité des formations ASS, Soins infirmiers (et masso-kinésithérapie en 2014) avec les accords de Bologne a déjà permis d’accroître le niveau de compétence de nos étudiants. Notre politique de mobilité des salariés et des étudiants va permettre d’accroître leurs compétences et ainsi de s’inscrire avec plus d’efficacité dans les orientations des politiques publiques. Ils pourront être forces de propositions dans les pratiques innovantes face aux publics en grande difficulté sanitaire et sociale, en risque de marginalisation. Ils participeront ainsi à une meilleure inclusion sociale de ces publics, notamment en leur permettant d’intégrer des formations.

Nos partenariats créés, en cours, ou envisagés se situent à la fois au niveau de l’enseignement supérieur, mais aussi dans le cadre professionnel avec des institutions et établissements sanitaires et sociaux. Notre développement de stages et de mobilité du personnel permettra aux bénéficiaires d’envisager plus facilement une mobilité transnationale si nécessaire et en même temps, de répondre de manière plus adaptée aux besoins du marché de l’emploi (plus values attendues : niveau linguistique, social, culturel, capacités d'adaptation....)

L’utilisation de la plateforme d’e-Learning Dokéos et des visioconférences avec nos partenaires européens, nous permettront d’innover en matière pédagogique, d’ouvrir notre formation à l’international, et ainsi d’améliorer sa qualité.

Nous espérons un accroissement de la réussite avec l’utilisation de ces nouvelles méthodes pédagogiques qui vont intéresser un public plus large, davantage acteur de sa formation.

Au travers de notre innovation de collaboration inter filières, et la recherche de partenaires intéressés par la même démarche, nous souhaitons élargir cette conception du « travailler ensemble » au niveau de nos partenaires européens.

La mise en œuvre d’un réseau d’Etablissements de formation européens pourra également contribuer au développement de l’axe recherche de l’IRFSS, déjà constitué localement en regroupement d’établissements de formation et département universitaire.

Cette dynamique nous permet de promouvoir de nouvelles procédures et engagement Qualité, la Croix Rouge Nationale se situant dans la norme qualité ISO 9001 en vue d’une certification en 2014. Les conseils pédagogiques, les conseils de vie étudiante, sont des instances consultatives permettant l'expression des étudiants.

«  Cette publication n’engage que son auteur et la commission européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues ».

 

Site d'Angoulême : F ANGOULE14

Charte 2014-2020 - PDF (395,29 kB)

Crée en 1913 à Angoulême, l’institut a une longue expérience d’organisation de stages à l’international et d’accueil d’étudiants ou médecins étrangers préparant leur diplôme d’état d’infirmier. La mobilité fait partie intégrante de la stratégie de l’institut qui s’appuie sur des objectifs définis par le plan d’action national de la Croix-Rouge.

L’inscription récente du diplôme d’état infirmier dans l’espace universitaire européen nous a incité à demander une charte Erasmus dès 2012. Nous l’avons obtenu pour un début effectif sur l’année universitaire 2013/2014.

Cet élargissement dans le choix des mobilités permet aux étudiants et aux salariés qui en bénéficient de :

-       Développer l’autonomie et la responsabilité professionnelle

-       Accroitre la connaissance et le respect de l’autre

-       Acquérir une réflexion professionnelle et citoyenne et une meilleure compréhension des problématiques de santé

-       S’inscrire dans une dynamique des formations universitaires européennes

Dès l’obtention de la charte en 2012. L’institut a rejoint le consortium d’établissements d’enseignement supérieur piloté par le conseil régional Poitou-Charentes afin d’organiser des stages professionnels en Europe. L’institut donne ainsi la priorité pour le début du programme à la mobilité de stage pour ses sortants. Il est prêt à accueillir des entrants dès la rentrée 2013 dans le cadre de contrats d’étude en fonction des accords signés avec les partenaires.

Le passage d’une stratégie de stage à une stratégie globale de mobilité se fera progressivement sur la durée du nouveau programme. Il nécessite en effet un important travail en amont permettant de comparer les référentiels d’études de chaque pays, leurs contenus réglementaires et surtout une validation de nos organismes agréeurs.

Ce choix de mobilité de stage est &également soutenu par l’expérience déjà acquise dans l’organisation de stages internationaux, mais aussi par la possibilité pour les étudiants d’obtenir des bourses complémentaires à la mobilité délivrées par le département ou la région sur ce type de mobilité. En effet, près des ¾ des étudiants de l’institut sont en situation de précarité et ces aides sont indispensables au plus grand nombre pour partir.

Un des rôle du bureau des relations internationales est d’étudier la situation de chacun, de proposer la mobilité la plus adaptées et des trouver les co-financements indispensables à sa bonne mise en œuvre.

Notre inscription dans le programme Erasmus suppose que nous trouvions des partenaires universitaires européens. Le critère linguistique est important dans la recherche d’organismes de formation. Le choix de pays francophones est un moyen de mettre en œuvre plus rapidement des mobilités et de faciliter les échanges entre les formateurs sur les contenus pédagogiques qui sont privilégiés dans les tous les accords signés.

Pour mettre en œuvre ces partenariats, l’institut s’appuie sur le réseau des collectivités locales et régionales, sur des lieux de stage historiques à l’étranger et bien sûr sur le réseau international de la Croix-Rouge. Plusieurs contacts sont déjà en cours et nous avons pu finaliser des accords bilatéraux avec 3 établissements d’enseignement supérieur européens.

« Cette publication n’engage que son auteur et la commission européenne n’est pas responsable de l’usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues ».

logo  erasmus

Haut de page

Contacts

Irfss Nouvelle-Aquitaine

22-25 rue des Terres Neuves
33130 Bègles